Mgr Samuel KLEDA sur la Covid-19 : « Quand quelqu’un présente des symptômes, nous prescrivons un traitement et la personne guérie »

Mgr Samuel KLEDA

26 Avr 2020 | Covid-19 | 1 commentaire

Pour faire face au coronavirus 2020, l’Archevêque de Douala, Mgr Samuel KLEDA, a mis sur pied à un remède à base de plantes naturelles. Les patients testés positifs au coronavirus 2019 qui ont pris ce  traitement vont bien, ne ressentent plus de douleurs et n’ont plus de symptômes. Ses explications sur les antennes de Canal 2 International ce 25 avril 2020.

La phrase choc du jour 

« Quand je sors de la bible, je me mets à étudier les plantes. C’est pour moi un passe-temps. D’autant plus que les plantes sont très utiles pour soigner les hommes. C’est ce que je continue de faire jusqu’à présent malgré mon travail de pasteur. Je recueille les plantes. J’ai ouvert une herboristerie où des gens peuvent venir se procurer des plantes médicinales qui soignent. C’est dans ce cadre-là que quand le problème du coronavirus s’est posé, avec toutes les recettes que je connais, j’ai essayé d’appliquer certaines de ces recettes aux personnes qui souffrent du coronavirus. 

Quand une personne présente les symptômes attribués au Coronavirus, nous leur donnons un traitement uniquement à base des plantes. Nous résolvons d’abord le problème respiratoire, puisque, selon les études, le coronavirus s’attaque aux poumons. Alors, nous donnons une plante, une préparation, une décoction, qui purifie et libère les poumons. Et les personnes se sentent bien (après l’avoir bu, ndlr). Maintenant, est-ce que nous pouvons dire que nous tuons le virus ? Je réponds, nous travaillons un peu à la manière des guérisseurs. Les vrais guérisseurs, je veux dire.

Ecoutez les explications de Mgr KLEDA sur son traitement

par Mgr Samuel KLEDA (Sur Canal 2 International)

Quand quelqu’un présente des symptômes, nous prescrivons un traitement et la personne guérie. Ou tout au moins la souffrance et les douleurs cessent. Chez les guérisseurs, nous disons : « la personne ne souffre plus. La personne est guérie ». Maintenant, il reste aux scientifiques de prendre le temps de vérifier.

Une chose importante, quand la personne vit, quand l’appétit revient, quand elle commence à dormir, pour moi c’est cela qui est très très important. C’est ce qui compte pour nous à l’heure où nous sommes. Mais, il est encore difficile de conclure que nous avons mis sur pied un traitement contre le coronavirus.

Les explications de l’Archevêque sur Canal 2 International. Pour la suite, suivez l’audio + haut !

A l’heure où nous sommes, nous sommes très sollicités. Mais, je me suis organisé. Nous avons notre coordinateur diocésain pour la santé à l’archidiocèse de Douala qui m’assiste. Je prépare le traitement. Et c’est lui qui reçoit les malades et leur donne ce traitement. Nous ne prenons rien à personne. Nous le donnons gratuitement. C’est notre manière de participer au soulagement de la souffrance des gens. Si ce qu e nous apportons peut contribuer à la recherche sur la maladie, tant mieux !

En fait, tout ce que nous avons ne nous appartient pas. Tout ce que nous avons appartient aux fidèles. Il y a beaucoup de fidèles qui viennent nous voir et nous donne par charité beaucoup de choses. Quand quelqu’un souffre, c’est une personne qui est pauvre. Pourquoi lui demander de l’argent ? Pour le moment, nous ne prenons absolument rien. Le jour où on ne produira plus rien parce que l’argent de la charité que j’avais est fini, je dirai que c’est fini. »

Par Smart Click Africa

La plateforme Covid19.CM n’accepte pas de publicité. Cette initiative de l’association Smart Click Africa compte sur des subventions et des dons individuels de personnes comme vous pour pouvoir fournir un contenu de qualité et lutter véritablement contre les Fake News sur la Covid-19 en apportant  la bonne info aux populations au sujet de l’actualité liée à cette pandémie. Vous pouvez effectuer votre don en ligne via PayPal à l’adresse Paypal.me/SmartClickAfrica .  Vous pouvez également donner via les comptes MTN Mobile Money : +237 674  69 65 69 et Orange Money : +237 699 55 77 88. Si vous préférez donner par chèque, envoyez-le à l’attention du compte : « Smart Click Africa », Yaoundé, Boite Postale : 806. Ecrivez-nous à contact@smartclickafrica.org après l’envoi, quel que soit le moyen d’envoi utilisé. Merci d’avance !

Naviguez par Tags : Mgr Samuel KLEDA

Articles similaires

1 Commentaires

1 Commentaire

  1. Gigi

    Je pense que la médecine traditionnelle peut jouer un rôle dans cette crise sanitaire. Il faut juste que nos dirigeants s’y intéressent et accordent le bénéficie du doute aux Naturopates.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.