Joseph Dion NGUTE demande à Madeleine TCHUENTE un examen minutieux des solutions traditionnelles pour intégration dans le protocole de soins de la COVID-19

Sous la présidence effective du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, S.E. Joseph DION NGUTE, s’est tenue ce mercredi, 1er juillet 2020, par visioconférence, la réunion hebdomadaire du Comité interministériel chargé d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie du COVID-19 au Cameroun.

Les échanges au cours de cette concertation ont essentiellement porté sur :

1. l’évolution de la pandémie au Cameroun et le renforcement des dispositifs médicaux déployés aux frontières ;

2. la contribution de la pharmacopée traditionnelle à la lutte contre le COVID-19 ;

3. la finalisation du protocole de gestion des vols internationaux, en prélude à la réouverture du trafic aérien, et l’examen de la situation née de la décision de la Commission Européenne concernant les voyages internationaux en direction des Etats de l’Union Européenne ;

4. le processus de rapatriement des camerounais en détresse à l’étranger. 167220

S’agissant de l’évolution de la pandémie du coronavirus au Cameroun, l’on dénombre à ce jour 13 711 personnes testées positives. Par ailleurs, 11 114 patients ont été déclarés guéris, tandis que 328 sont décédés des suites du COVID-19, soit un taux de létalité de 2,3%.

Point sur la Covid-19 au Cameroun 01072020

En ce qui concerne la surveillance épidémiologique au niveau des frontières, le Ministre de la Santé Publique a fait savoir que des équipes spécialisées sont déployées dans les ports, les aéroports et les points d’accès aux zones frontalières. D’autres dispositifs sanitaires sont en cours d’examen, à l’effet de renforcer la riposte sur le terrain.

Pour ce qui est de la contribution de la pharmacopée traditionnelle à la lutte contre le COVID-19, le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation a fait savoir que les études déjà réalisées ont permis d’identifier une centaine de plantes médicinales susceptibles d’être utilisées dans la production des médicaments contre le COVID-19. Ces études sont en cours d’approfondissement, à l’effet d’évaluer notamment les principes actifs et la toxicité des solutions thérapeutiques envisagées.

Relativement à la finalisation du protocole de gestion des vols internationaux, en prélude à la réouverture du trafic aérien, le Ministre des Transports a indiqué que des circulaires ont été élaborées dans le but de codifier les règles à observer à l’embarquement et au débarquement des passagers dans les aéroports, au titre de la lutte contre le COVID-19.

Sur la récente décision de la Commission Européenne concernant les voyages internationaux en direction des Etats de l’Union Européenne, le Ministre a souligné que les mesures déjà prises et celles envisagées sont conformes aux exigences de l’Union Européenne. Il a préconisé qu’une action diplomatique soit engagée dans le sens de reconsidérer la situation du Cameroun.

Quant au rapatriement des camerounais en détresse à l’étranger, le Ministre des Relations Extérieures a précisé qu’au 30 juin 2020, 2 085 compatriotes avaient déjà regagné le Cameroun. Le programme de rapatriement prévoit l’arrivée dans les prochains jours de 863 personnes, dont 162 sont attendues à l’aéroport de Nsimalen ce jour.

A l’issue des échanges, le Chef du Gouvernement a demandé :

Au Ministre de la Santé Publique, de veiller au renforcement des dispositifs sanitaires déployés au niveau des frontières terrestres, maritimes et aériennes, en liaison avec le Ministre des Transports et le Délégué Général à la Sûreté Nationale ;

Au Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (Madeleine Tchuenté, ndlr), d’encadrer les initiatives développées par les acteurs de la pharmacopée traditionnelle et de procéder à un examen minutieux des solutions thérapeutiques proposées, de concert avec les équipes compétentes du Ministère de la Santé Publique, afin d’en exploiter les plus pertinentes pour le protocole de soins administré aux personnes malades du COVID-19.

Au Ministre des Transports, d’organiser, en liaison avec le Ministère de la Santé Publique, l’Autorité Aéronautique et les autres administrations compétentes, des tests d’application du protocole de gestion des passagers, en prélude à la réouverture du trafic aérien international ;

Au Ministre des Relations Extérieures, en liaison avec le Ministre des Transports et celui des Finances, de finaliser les procédures administratives et financières en suspens, en vue du rapatriement de nos compatriotes qui sont encore bloqués à l’étranger.

Enfin, le Premier Ministre a demandé aux Membres du Gouvernement de veiller, chacun en ce qui le concerne, à l’application des mesures édictées le 17 mars 2020 qui demeurent en vigueur sur toute retendue du territoire national, tant qu’elles n’ont pas été formellement levées par le Président de la République.-

Yaoundé, le 01er juillet 2020 

Message MTN Covid19.CM

Le Secrétaire général des services du Premier ministre, Pr Fouda Séraphin Magloire.

La plateforme Covid19.CM n’accepte pas de publicité. Cette initiative de l’association Smart Click Africa compte sur des subventions et des dons individuels de personnes comme vous pour pouvoir fournir un contenu de qualité et lutter véritablement contre les Fake News sur la Covid-19 en apportant  la bonne info aux populations au sujet de l’actualité liée à cette pandémie. Vous pouvez effectuer votre don en ligne via PayPal à l’adresse Paypal.me/SmartClickAfrica .  Vous pouvez également donner via les comptes MTN Mobile Money : +237 674  69 65 69 et Orange Money : +237 699 55 77 88. Si vous préférez donner par chèque, envoyez-le à l’attention du compte : « Smart Click Africa », Yaoundé, Boite Postale : 806. Ecrivez-nous à contact@smartclickafrica.org après l’envoi, quel que soit le moyen d’envoi utilisé. Merci d’avance !

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.