Faux! En zone CEMAC, il n’y a pas de risque de dévaluation du Franc Cfa à cause de la Covid-19

Abbas Mahamat Tolli

12 Mai 2020 | Vrai ou Faux | 0 commentaires

Il y a une semaine, certains médias ont indiqué que la crise sanitaire mondiale causée par le coronavirus 2019 mettait la pression sur le franc Cfa qui risquait de se dévaluer avec cette crise. Tout cela est faux, riposte la Béac qui estime qu’au contraire les réserves de change des six pays de la zone CEMAC ont enregistré une augmentation de 30 %.

Sur son compte Facebook, la chaîne de télévision Africa 24 écrit ce 05 mai 2020 : « #Afrique, La Banque des États de l’Afrique centrale alerte sur un nouveau risque de dévaluation du franc CFA en Afrique centrale ».

Cfa Africa 24

Dans d’autres médias panafricains l’on peut lire, « Risque de dévaluation: la France au secours du Franc CFA? » ou encore « Le Covid-19 fait planer le spectre d’une dévaluation du franc Cfa ». Naturellement, ces publications sont largement partagées sur les réseaux sociaux. Chez Africa 24 par exemple, ja publication est partagée 67 fois à ce jour.

Dévaluation Cfa ?

Rien de tout cela n’est vrai. C’est ce que clame la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) qui a publié un communiqué aujourd’hui, 12 mai 2020, pour démentir toutes ces allégations et publications.

Selon Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Béac, qui signe ce communiqué, contrairement aux informations diffusées sur certains médias, laissant croire à une possible dévaluation du Franc CFA, l’évolution de la pandémie du COVID 19 dans sa zone d’émission n’a pas influencé négativement le niveau des réserves de change qui demeure confortable.

Selon la Béac, au 10 mai 2020, les réserves de change de la BEAC se ciment à 5 348.8 milliards FCFA, représentant près de cinq mois d’importations de biens et services, pour un taux de couverture extérieure de la monnaie de 74.16%.

Comparées à la situation observée un an plus tôt, lesdites réserves de change qui s’élevaient à 4 113 milliards au 10 mai 2019, soit un taux de couverture extérieure de la monnaie de 63.55 %, ont enregistré une augmentation de 30 %, se félicite même la banque centrale.

« Au regard de cette évolution, l’on peut se satisfaire de la consolidation des réserves de change de la Communauté, à la faveur non seulement d’une mise en œuvre efficace des dispositions de la réglementation des changes, en particulier celles relatives aux rapatriements et aux rétrocessions, mais aussi des actions des pouvoirs publics des Etats membres de la CEMAC, soutenus en cela par les partenaires au développement, pour maitriser les effets de cette pandémie sur la situation économique desdits Etats », explique Abbas Mahamat Tolli.

La BEAC promet par ailleurs de continuer de suivre de près les conséquences de la propagation du COVID-I9 sur l’économie et sur la monnaie commune et dit se tenir prête à ajuster le cas échéant tous ses instruments de gestion de sa monnaie, pour préserver les conditions de liquidité dans le système bancaire et assurer ainsi la transmission harmonieuse de sa politique monétaire dans toute la CEMAC.

En plus, la BEAC rassure le public que dans le contexte de crise actuelle, elle ne ménagera aucun effort pour maintenir la stabilité du pouvoir d’achat des ménages et garantir la soutenabilité extérieure de la monnaie commune, le FCFA.

Le gouverneur de la Béac réitère son invitation aux populations de la CEMAC au respect scrupuleux des recommandations des autorités sanitaires nationales, sous régionales et internationales face à la pandémie du COVID-19.

La phrase choc du jour 

Par Smart Click Africa

La plateforme Covid19.CM n’accepte pas de publicité. Cette initiative de l’association Smart Click Africa compte sur des subventions et des dons individuels de personnes comme vous pour pouvoir fournir un contenu de qualité et lutter véritablement contre les Fake News sur la Covid-19 en apportant  la bonne info aux populations au sujet de l’actualité liée à cette pandémie. Vous pouvez effectuer votre don en ligne via PayPal à l’adresse Paypal.me/SmartClickAfrica .  Vous pouvez également donner via les comptes MTN Mobile Money : +237 674  69 65 69 et Orange Money : +237 699 55 77 88. Si vous préférez donner par chèque, envoyez-le à l’attention du compte : « Smart Click Africa », Yaoundé, Boite Postale : 806. Ecrivez-nous à contact@smartclickafrica.org après l’envoi, quel que soit le moyen d’envoi utilisé. Merci d’avance !

Naviguez par Tags : Abbas Mahamat Tolli | Béac | Franc CFA

Articles similaires

0 Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.